Elle attend…

Elle attend…

Elle attend devant le numéro 24 de la rue, devant la maison du préposé aux ponts tournants, tendue, nez en avant, lèvres en avant. Qu’attend-elle ainsi ? Qui attend-elle, peut-être ? Depuis combien de temps ? Sa robe patineuse semble frémir au souffle du vent, elle reste insensible aux regards des passants. Jusqu’à ce que…

À vous d’écrire, de dessiner ou d’imaginer la suite sous la forme qui vous plaira (collage, peinture, techniques mixtes…)

Et n’hésitez pas à partager vos créations dans les commentaires ci-dessous !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.